Prévision pollinique

Quantité globale de pollen dimanche 15.09.2019

 
très forte
 
forte
 
moyenne
 
faible
 
aucun

 

Prévision du dimanche 15 septembre 2019 au mercredi 18 septembre 2019

Des deux côtés des Alpes, les concentrations de pollen de graminées sont désormais faibles. Malgré cela, près des champs où l'herbe est encore haute, les concentrations de pollen peuvent être élevées. Les personnes allergiques devraient observer leur environnement et tenir compte de ces facteurs locaux. Par ailleurs, les armoises sont en fleurs. Les concentrations de ce pollen peuvent être modérées dans les vallées des Alpes, en particulier en Valais. L'ambroisie est encore en floraison mais les quantités restent généralement faibles, car il y a peu de sources locales en Suisse. Toutefois, au Tessin ainsi qu'autour du Léman, des concentrations localement modérées peuvent être rencontrées.

Bon à savoir

Vers la fin de l'été, le rhume des foins provient essentiellement du pollen de la famille des Astéracées (composées). L'armoise, que l'on trouve principalement en Valais, en fait partie. Les personnes qui sont allergiques au pollen d'armoise devraient ainsi éviter d'approcher les autres fleurs faisant partie de cette famille telles que tournesol et solidage (verge d'or), car ces fleurs produisent beaucoup de pollen, particulièrement lorsqu'elles sont sous la forme de bouquets à l'intérieur des habitations. En plein air, leur pollen est surtout transporté par les insectes et c'est pourquoi on n'en trouve qu'en faibles quantités dans l'air. L'ambroisie, plante invasive au pollen très allergène, appartient également à la même famille. Elle est avant tout présente au Tessin et dans la région genevoise mais on la trouve aussi parfois dans d'autres régions de Suisse.

Actualités

Publicité