Les réactions aux fruits à coques, aux arachides et au sésame sont non seulement les allergies alimentaires plus fréquentes, mais aussi les plus graves. Comme les noix sont présentes dans de nombreux aliments et que des traces suffisent pour provoquer une réaction allergique, les personnes concernées évitent souvent tous les types de noix par mesure de précaution – même si elles ne sont allergiques qu'à une seule noix en particulier. Cette étude explique si ces restrictions sont toujours nécessaire.

L'étude «Pronuts» a examiné 122 enfants concernées à Genève, Valence et Londres afin de déterminer s'ils souffrent de plusieurs allergies aux arachides, aux noix (noix, noix de cajou, amandes, etc.) et aux graines de sésame. L'équipe de recherche a découvert que 60 % des enfants allergiques à l'arachide, à la noix ou au sésame réagissent également à une autre noix ou graine. Certains «couples d'allergies» sont plus courants, comme l'allergie aux noix de cajou et aux pistaches ou l'allergie aux noix de cajou et aux noix de pécan. Les différences régionales découvertes par les chercheurs sur la base des provocations orales sont passionnantes: tandis qu'à Genève, les enfants sont principalement allergiques aux noix de cajou, suivies des arachides, des pistaches et des noisettes, à Londres, ce sont les arachides, les noix et les noisettes et à Valence, les noix, les noix de pécan et les noisettes. Ces différences pourraient être à la fréquence de consommation de ces noix dans la région donnée.

Recommandé: un diagnostic précis des allergies
En cas d'allergie aux noix, aux arachides ou au sésame, le risque d'être également allergique à un autre type de noix est donc élevé. Toutefois, les résultats montrent aussi que les personnes concernées ne doivent pas automatiquement renoncer à toutes les noix, arachides ou graines. Il est donc extrêmement important de réaliser un diagnostic complet. Connaître le déclencheur exact de l'allergie facilite grandement la vie quotidienne des personnes concernées. 


Quelle: Brough et al. 2020. Defining challenge-proven coexistent nut and sesame seed allergy: A prospective multicentre European study. J Allergy Clin Immunol. 145(4): 1231-1239