En Suisse, l’obligation de déclaration de 14 ingrédients allergènes représente une aide énorme pour les personnes touchées par une allergie ou une intolérance alimentaires. Les mélanges involontaires doivent également être déclarés, du moins sur l'emballage des aliments. Mais leur mention n’est pas obligatoire en cas de vente en vrac, ainsi que vient de le fixer la loi.

La législation sur les denrées alimentaires a été amendée au 1er juillet 2020: les mélanges involontaires ne doivent pas être mentionnés en cas de vente en vrac. Ceci n’était pas encore règlementé. Les mélanges involontaires surviennent lors de la préparation des aliments, par exemple lorsque des pains aux noix sont cuits dans le même four que des produits de boulangerie sans noix.  

Cette nouvelle disposition se trouve dans l’ordonnance du DFI concernant l’information sur les denrées alimentaires, art. 5, para 1 lettre f.