Le sport fait du bien. Du moins en général — si seulement vous n’aviez pas acheté ce pantalon de jogging si chic pour son look, mais plutôt fait attention à sa matière. Après une heure de course dans les bois, la peau est couverte de boutons rouges et démange terriblement. À quoi devez-vous faire attention lors du prochain achat? Bettina Ravazzolo, experte chez aha! Centre d’Allergie Suisse vous informe.  

Choisissez des matières douces à la peau
Toutes les matières finement tissées et lisses sont bonnes en principe, donc pas seulement pour le sport, surtout pour les personnes à la peau sensible. «Ceci signifie donc que les tissus comme le coton, la viscose, le lyocell ou la soie sont généralement perçus comme agréables», explique Bettina Ravazzolo. Certains textiles synthétiques sont certes ressentis comme doux sur la peau, mais sont moins respirants et ne conviennent donc pas. Les personnes présentant une peau sensible devraient totalement renoncer à la laine, car elle frotte sur la peau, ce qui l’irrite. 

Portez des vêtements respirants
L’activité physique intensive fait transpirer. La transpiration peut devenir un problème en cas de peau sèche ou ayant tendance à l’eczéma atopique, car les sels contenus dans la sueur sont irritants. Selon l’experte, «Les personnes à la peau sensible devraient veiller à ce que la matière de leurs vêtements de sport soit respirante.» En effet, la peau peut rougir et démanger lorsque la sueur n’est pas évacuée. La formation de sueur peut aussi être inhibée chez les personnes atteintes de neurodermatite (eczéma atopique) et empêcher ainsi le refroidissement du corps par la transpiration. L’accumulation de chaleur entraîne alors le prurit. 

De nombreuses bonnes matières synthétiques en tissus mélangés sont utilisées aujourd’hui pour les vêtements de sport fonctionnels et permettent l’évacuation de la vapeur d’eau de l’intérieur du vêtement vers l’extérieur. «Les fibres naturelles comme le coton ou le lin conviennent moins bien pour les disciplines sportives très intenses: elles sont respirantes, certes, mais elles accumulent l’humidité en cas de forte transpiration», ajoute Bettina Ravazzolo. Les vêtements devraient également ne pas être trop serrés: plus le contact avec la peau est lâche, mieux c’est. 

Contrôler le traitement
Des produits chimiques sont souvent utilisés pendant la culture et l’affinage pour donner au coton les propriétés désirées. «C’est pourquoi il est recommandé de prêter attention aux labels comme Oeko-Tex Standard 100, car ces textiles sont contrôlés sur les additifs allergéniques», explique l’experte. Les pigments de couleur peuvent aussi provoquer des irritations de la peau. La couleur des vêtements portés directement sur la peau devrait donc de préférence être claire, car les textiles clairs contiennent moins de colorants et sont donc mieux tolérés que les textiles foncés. Bettina Ravazzolo conseille: «De toute manière, il est toujours utile de bien laver tous les vêtements avant de les porter pour la première fois. Avec un produit sans parfum ou du moins peu parfumés.»