Les cacahouètes sont vraiment partout, que ce soit dans des petites corbeilles sur les tables ou dans les sachets de St Nicolas. Elles font partie de l’Avent comme les biscuits ou le vin chaud. Un plaisir pour beaucoup d’entre nous — un risque potentiellement mortel pour les personnes allergiques aux arachides. 

D’infimes quantités peuvent déjà déclencher une anaphylaxie, une réaction allergique aiguë potentiellement fatale. La cacahouète est le déclencheur le plus fréquent chez les enfants et adolescents présentant une anaphylaxie d’origine alimentaire.

Le potentiel allergique des arachides est très élevé comparé aux autres aliments. Des traces de cacahouètes, absorbées par exemple en inspirant d’infimes particules invisibles dans l’air, peuvent déjà provoquer des symptômes allergiques sévères chez les personnes qui y sont allergiques. En quelques secondes, leur peau présente des papules qui démangent, elles toussent fortement et ont des difficultés à respirer puis des vertiges et le tout finit par un collapsus circulatoire mettant leur vie en danger: le choc anaphylactique. Les personnes allergiques aux cacahouètes doivent donc toujours emporter un set d’urgence afin de pouvoir réagir directement.

Que faire au quotidien?
Lorsqu’un enfant allergique aux cacahouètes va au jardin d’enfants ou à l’école, nous recommandons de remplir le sachet de Saint-Nicolas de noix, de mandarines ou de pain d’épice au lieu d’arachides.

Faire les courses peut aussi être dangereux: les cacahouètes sont souvent vendues en vrac et les aliments qui se trouvent à proximité comme les fruits et légumes ainsi que les espaces de stockage peuvent être contaminés. Nous recommandons de bien se laver les mains après les courses et de laver aussi tous les fruits et légumes. Alternativement, vous pouvez aussi demander au magasin s’il vend uniquement des cacahouètes emballées avant de faire vos courses. 

aha! Centre d’Allergie Suisse aide à bien réagir en cas d’urgence! Vous pouvez sauver des vies en suivant les mesures suivantes. 

Informations complémentaires