Communiqué de presse, 10 septembre 2020

Rares furent les yeux restés secs cette année: la saison pollinique 2020, précoce et forte, a sérieusement mis à l’épreuve les personnes souffrant du rhume des foins. Une année intensive se termine d’après MétéoSuisse. aha! Centre d’Allergie Suisse recommande: voici le moment idéal pour se préparer à la prochaine saison — avec une désensibilisation.

En raison des conditions météorologiques favorables, les pollens se sont élancés tôt dans l’année: de janvier à mai, ils ont envahi l’air en grandes quantités. Les pollens de graminées ont atteint une concentration élevée dans la deuxième quinzaine de mai surtout.

Envol précoce et intensif des noisetiers
Les premiers pollens de noisetiers volaient déjà dans l’air avant la Noël 2019 à Lugano. Leur saison démarra également tôt sur le versant nord des Alpes: début janvier, soit quelque 27 jours plus tôt que la moyenne pour la période de comparaison de 25 ans allant de 1993 à 2017. Les températures élevées et l’ensoleillement ont entraîné la floraison des chatons de noisetiers, ce qui fait que la saison des noisetiers fut plus forte que d’habitude dans toute la Suisse. 

Le frêne et le bouleau n’ont laissé aucun répit
Le frêne a directement emboîté le pas, ne laissant aucun répit aux personnes allergiques: fin février déjà, ses pollens se sont répandus dans l’air en haute concentration. Le bouleau aussi a suivi sans transition et a également fleuri très tôt, à partir de la mi-mars. «Le temps continuellement chaud et sec était idéal pour les vols de pollens et les concentrations sont longtemps restées élevées en Suisse», résume Regula Gehrig, biométéorologue auprès de MétéoSuisse. aha! Centre d’Allergie Suisse, ou plus exactement son service de conseils téléphonique, a également constaté que 2020 était une année pollinique particulière: «Nous avons reçu de nombreux appels de personnes qui n’avaient encore jamais souffert d’allergie pollinique et qui montraient soudainement des symptômes», raconte Sereina de Zordo, responsable services spécialisés chez aha! Centre d’Allergie Suisse. 

Le vol des pollens de graminées a montré des différences régionales
Tandis que la saison des pollens de graminées fut plus intensive et plus longue que d’habitude dans la Suisse alémanique et le Tessin, les concentrations étaient moyennes en Romandie. «De nombreux pollens étaient surtout dans l’air pendant la deuxième moitié du mois de mai; en juin, leur vol a été freiné par les précipitations», explique Regula Gehrig.

La désensibilisation: c’est le moment!
Les personnes allergiques devraient profiter de la pause pollinique et commencer une désensibilisation. Au cours de cette immunothérapie, le corps est lentement habitué aux allergènes pour ne presque plus y réagir finalement. «Les symptômes du rhume des foins peuvent ainsi être réduits de 75 à 80 pour cent environ», nous apprend Sereina de Zordo. 

aha! Centre d’Allergie Suisse aide
Les conseillères de notre aha!infoline répondent à vos questions au numéro de téléphone: 031 359 90 50, du lundi au vendredi, 8 h 30–12 h.

Vous trouverez toutes les informations sur les vols polliniques sur www.pollenetallergie.ch

Vous trouverez des informations détaillées sur les données polliniques dans les bulletins climatologiques pour l’hiver, le printemps et l’été de MétéoSuisse.

Contact
Bettina Jakob
Responsable Communication et médias
aha! Centre d’Allergie Suisse
Scheibenstrasse 20
3014 Berne
+41 31 359 90 45
bettina.jakob@aha.ch
​www.aha.ch